À partir d’une cause d’infertilité

Une ouverture vers  Abonné

Publié le 09/04/2009

UNE ANOMALIE génétique impliquée dans l’infertilité chez l’homme pourrait servir à développer une contraception masculine. En travaillant sur un groupe de gènes à l’origine de l’infertilité chez la souris, des chercheurs de l’université de l’Iowa (Richard Smith, Michael Hildebrand et coll.), parmi lesquels des scientifiques iraniens, ont identifié un gène particulier. En confirmant le travail dans deux familles iraniennes souffrant d’infertilité masculine non syndromique, ils identifient des mutations portant sur CATSPER1.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte