5e Forum des pharmaciens de Nice

Une nouvelle rémunération pour de nouvelles missions  Abonné

Publié le 19/11/2009
La loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) ouvre de nouvelles perspectives d’exercice pour les pharmaciens, mais aussi de rémunération. Car la profession est unanime : ces nouveaux services devront faire l’objet d’une indemnisation spécifique.
La députée Catherine Lemorton, aux côtés de Jean-Charles Tellier (Ordre des pharmaciens) et de...

La députée Catherine Lemorton, aux côtés de Jean-Charles Tellier (Ordre des pharmaciens) et de...
Crédit photo : Miguel Médina

LES OFFICINAUX attendent beaucoup de la loi HPST. En particulier de son article 38 qui donne enfin un cadre précis au champ de compétence du pharmacien. « C’est novateur, car le code de la Santé publique a été modifié pour cela, mais ce n’est pas extrêmement révolutionnaire dans le sens où de nombreuses missions inscrites dans la loi sont déjà effectuées par les pharmaciens », souligne la députée socialiste et titulaire à Toulouse, Catherine Lemorton. Et celle-ci met en garde ses confrères contre l’image qu’ils renvoient dans la population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte