Les liens entre ARS et URPS

Une nouvelle organisation pour la santé  Abonné

Publié le 08/11/2010
Les unions régionales des professionnels de santé (URPS) vont devenir les interlocuteurs privilégiés des agences régionales de santé (ARS). Quelle sera la place des pharmaciens dans ce nouveau dispositif ? Pierre-Jean Lancry, directeur de l’ARS de Basse-Normandie, et Norbert Nabet, directeur adjoint de l’ARS de PACA, détaillent les arcanes de cette nouvelle organisation de la santé.

« L’ENJEU pèse aussi en termes de participation aux élections. Si vous avez 10 % de votants, vous aurez moins de poids que d’autres, comme les médecins qui, dans ma région, ont atteint un taux de participation de 62 % », explique Pierre-Jean Lancry, directeur de l’ARS de Basse-Normandie. L’enjeu est donc clair et l’appel est net pour inciter à se rendre massivement aux urnes. Non seulement le vote massif permettrait aux URPS de pharmaciens d’avoir une voix qui porte, mais aussi à l’ARS de voir son budget augmenter concomitamment.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte