Une nouvelle classe très prometteuse d’antimigraineux  Abonné

Publié le 05/03/2020

Le développement de nouveaux médicaments contre la migraine s’appuie sur la mise en évidence du rôle joué par un peptide, le CGRP (Calcitonin Gene Related Peptide, ou peptide relié au gène calcitonine), un médiateur de la douleur.

Il fait partie de plusieurs transmetteurs (glutamate, aspartate, substance P, somatostatine, VIP…) libérés dans la synapse du premier relais de la transmission des informations nociceptives qui se trouve localisé dans la corne dorsale de la moelle épinière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte