Une nouvelle bithérapie fixe antihypertensive

Publié le 25/03/2009

Les hypertendus, dont les chiffres tensionnels sont difficiles à contrôler avec une monothérapie, vont pouvoir bénéficier d’une nouvelle association fixe. Sevikar, des Laboratoires Daiichi Sankyo,

réunit deux classes thérapeutiques dont les modes d’action sont complémentaires : un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II (l’olmésartan) et un inhibiteur calcique (l’amlodipine). Leur puissance additionnelle et les trois dosages disponibles permettront d’amener plus de patients aux objectifs tensionnels. La monoprise quotidienne facilite l’observance du traitement, et la tolérance est bonne toutes posologies confondues.

Quotipharm.com le 25/03/09

Source : lequotidiendupharmacien.fr