HUMEUR

Une mesure historique  Abonné

Publié le 22/01/2009

Barack Obama ne perd pas de temps. Et bien qu’il ait refusé jusqu’au bout de se prononcer sur les grands sujets de l’actualité en rappelant qu’il ne pouvait y avoir qu’un président à la fois, il a pris, avant même d’entrer à la Maison-Blanche, une décision capitale. Il a choisi un chien pour ses filles.

Il faut se souvenir qu’il s’y était engagé. Il avait juré que, s’il était élu, il acquerrait le chien que ses filles lui réclament depuis longtemps. Conclusion des politologues : cet homme tient ses promesses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte