Une maison de retraite sur deux en infraction

Par
Jacques Gravier -
Publié le 18/03/2014

Près d’une maison de retraite sur deux (48 %) trompe ses clients en leur fournissant une mauvaise information sur les prix ou en usant de pratiques commerciales trompeuses, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). D’après les résultats d’une enquête menée en 2013, on constate tout de même une « amélioration des pratiques du secteur », puisque « le taux d’anomalie » était de 59 % en 2011. Sur les 278 établissements hébergeant des personnes âgées contrôlés l’an dernier, ils sont 48 % à ne pas respecter le code de la consommation et de l’action sociale des familles. Selon l’enquête de la DGCCRF, 58 % des cas d’infraction concernent l’information sur les prix, 25 % des pratiques commerciales trompeuses et 17 % le non-respect du taux d’évolution des prix.


Source : lequotidiendupharmacien.fr