Une infection longtemps silencieuse  Abonné

Par
Publié le 06/12/2018

À moins qu’un dépistage ne soit réalisé de façon fortuite, l’infection par le VHC n’est généralement diagnostiquée que tardivement.

Dans les 2 à 12 semaines (en moyenne 5 à 45 jours) suivant l’infection, le VHC provoque une hépatite aiguë. Dans la plupart des cas, les symptômes (fatigue, ictère, urines foncées, selles blanchâtres) sont inexistants et la maladie est asymptomatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte