Une élection à plusieurs inconnues  Abonné

Publié le 19/03/2015

POUR la première fois, l’ensemble des conseils généraux seront entièrement renouvelés (à l’exception de Paris et Lyon). Ce n’est pas la seule nouveauté de ces élections à l’issue desquelles, le Conseil général deviendra l’Assemblée départementale. Les cantons se voient redimensionnés et leur nombre diminué de moitié, à 2 054. Ce qui n’est pas pour arranger les pharmaciens candidats exposés à des déplacements plus lointains. Certains déplorent ce redécoupage arbitraire, comme Michel Petit qui estime qu’« avec la réforme chaotique des départements, la ruralité en prend un coup ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte