Une campagne d’information sur la contraception d’urgence

Publié le 22/06/2012

À partir d’aujourd’hui, le ministère des Affaires sociales et de la Santé, et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES), lancent la première campagne de communication sur la contraception d’urgence. En effet, les pouvoirs publics s’inquiètent d’un défaut de connaissance des femmes quant aux délais des différentes méthodes de contraception d’urgence, de leurs modes d’utilisation ou encore des possibilités d’accès. Avec à la clé un taux de grossesses non planifiées s’élevant à 48 % chez les 18-24 ans. Trois spots radio sont donc diffusés afin d’informer ces femmes qu’en cas de doute, elles ont jusqu’à cinq jours pour agir.

Quotipharm.com, le 22/06/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr