Patients sous baclofène

Une baisse de la consommation sur le long terme  Abonné

Publié le 13/12/2012
Après deux ans de suivi d’une centaine de ses patients traités, 62 % d’entre deux sont améliorés de manière significative, selon une étude conduite par le Dr Renaud de Beaurepaire, psychiatre, chef de pôle au groupe hospitalier Paul-Guiraud (Villejuif).
Une étude sur 100 patients

Une étude sur 100 patients
Crédit photo : S TOUBON

TANDIS QUE deux essais cliniques randomisés sont désormais lancés pour démontrer l’efficacité du baclofène dans le traitement de la dépendance à l’alcool, le Dr Renaud de Beaurepaire dévoile les résultats d’une nouvelle étude observationnelle portant pour la première fois sur une longue période. « À la suite de la publication du livre d’Olivier Ameisen où j’étais le seul médecin français mentionné dans cet ouvrage, de nombreuses personnes m’ont appelé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte