Une autopsie systématique  Abonné

Publié le 02/07/2012

Le domaine de la mort subite non traumatique liée à la pratique sportive reste encore l’objet d’interrogations. Une étude française récente révèle qu’au moins 800 décès par an se produisent à l’occasion d’une activité sportive d’intensité moyenne ou forte. Faute d’investigations poussées dues à l’absence d’autopsie systématique, 78 % des accidents restent d’origine indéterminée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte