Un suivi précoce des étudiants  Abonné

Publié le 18/01/2010

Parmi les évolutions prévues du RPPS figure l’intégration des populations participant à la réserve sanitaire, notamment celle des étudiants en pharmacie. Ainsi l’Ordre devra-t-il désormais enregistrer les jeunes diplômés et les étudiants susceptibles d’intégrer cette réserve sanitaire, mais aussi mettre à jour durant 3 ans les coordonnées de résidence des personnes qui ont exercé la pharmacie. De plus, l’Ordre suivra les étudiants dès les stages d’initiation afin de faciliter leurs démarches ultérieures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte