Un socle en « peau de chagrin »  Abonné

Par
Publié le 31/10/2019

Les génériques ne représentent que 37 % du marché des médicaments remboursables. Chaque point de prescription supplémentaire dans le répertoire génère 80 millions d'euros d’économie pour l’assurance-maladie. Le taux de substitution dans le répertoire atteint 81 % et grimpe à 92 % pour les molécules ciblées par le champ conventionnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte