Selon la HAS

Un seul progrès majeur en 2011  Abonné

Publié le 12/07/2012

SELON le rapport annuel d’activité de la Haute Autorité de santé (HAS), sur les 209 dossiers d’inscription ou d’extension d’indication pour des médicaments l’an dernier, seul l’antihémorragique Riastap représente un progrès thérapeutique majeur. Deux autres n’apportent qu’une amélioration modérée et une vingtaine d’autres un progrès mineur. Pour la grande majorité des dossiers, la Haute autorité a conclu à « l’absence d’amélioration du service médical rendu (ASMR) ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2938