Isotrétinoïne et acné

Un score pour repérer les ados dépressifs  Abonné

Publié le 22/11/2010

L’AFSSAPS vient de lancer une étude pour déterminer l’acceptabilité de l’échelle ADRS (Adolescent Depression Rating Scale) auprès des dermatologues et des adolescents acnéiques avant prescription d’isotrétinoïne orale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte