Dossier médical

Un retard critiqué  Abonné

Publié le 30/08/2012

DANS UN rapport destiné aux parlementaires, mais pas encore rendu public, la Cour des comptes pointe le retard dans la mise en place du dossier médical personnel (DMP), tout en mettant en cause les pouvoirs publics. Pour les magistrats, il y a eu une « défaillance de stratégie et de pilotage de la part de l’État », un « manque d’une évaluation rigoureuse de son utilité » et une « insuffisance grave de suivi financier ». Alors que le DMP n’est encore qu’à son balbutiement, il aurait déjà coûté au moins 210 millions d’euros de 2005 à 2011.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte