Développer l’usage médical de l’aromathérapie

Un projet humanitaire pour les enfants de Madagascar  Abonné

Publié le 04/06/2015
La richesse botanique de Madagascar est exceptionnelle : 13 000 espèces de plantes aromatiques (dont la célèbre pervenche) sont recensées, dont 80 % sont exportés vers l’Europe. Paradoxalement, leurs bienfaits thérapeutiques ne sont pas exploités sur place pour soigner la population malgache, pourtant très déshéritée, et pour qui l’accès à une médecine conventionnelle est trop coûteux.

L’ASSOCIATION de solidarité internationale Aromathérapie sans frontières s’est fixée comme objectif de venir en aide aux populations défavorisées des pays émergents en leur proposant des soins de santé à base de produits naturels et locaux, en particulier à base d’huiles essentielles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte