Accessoires d’hygiène bucco-dentaire

Un positionnement de plus en plus médical  Abonné

Publié le 18/09/2014
Tout à la fois présentes à l’officine et en GMS, plusieurs gammes du marché bucco-dentaire jouent la carte du dédoublement avec pour effet de durcir le contexte concurrentiel entre les deux circuits. Pour conserver ses parts, l’officine doit accentuer la spécificité de son offre et plus que jamais miser sur l’argument santé.
Certaines marques, à fort positionnement médical, sont prescrites par les dentistes

Certaines marques, à fort positionnement médical, sont prescrites par les dentistes
Crédit photo : S. Toubon

CERTES, les deux tiers des achats en produits bucco-dentaires s’effectuent dans la grande distribution. Certes les Français pourraient améliorer leur consommation de brosses à dents et dentifrices qui ne dépasse pas deux unités par an par habitant pour les premières et 3,5 tubes par an pour les seconds selon l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD). La situation, cependant, est loin de décourager les acteurs du rayon bucco-dentaire qui, à l’officine comme en GMS, investissent de plus en plus les axes santé de leur marché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte