Un plan d’action pour la sécurité des professions de santé

Publié le 05/04/2011

Le gouvernement et les représentants des professions de santé ont adopté un plan d’action pour faire face aux problèmes d’insécurité. Ce plan prévoit notamment de faciliter les dépôts de plainte, indique le ministère de la Santé dans un communiqué. Préparé par les ministères de la Santé, de l’Intérieur et de la Justice, en liaison avec les représentants des différents Ordres professionnels et les syndicats de médecins libéraux, ce plan d’action doit se traduire notamment par un protocole national, dont la signature est prévue « rapidement ». Le contenu du futur protocole reste à finaliser, mais il permettra notamment la « clarification auprès des représentants professionnels des interlocuteurs de la police et de la gendarmerie ». Une assistance à la prévention technique de la malveillance, la mise en place de procédures d’alerte définies, la facilitation du dépôt de plainte, et l’information par le procureur de la République des suites données aux plaintes, font également partie des mesures prévues. Une déclinaison territoriale sera donnée au protocole via les agences régionales de santé (ARS), « à travers une série de mesures concrètes et adaptées à chaque territoire et à chaque profession ». Des outils de formation seront par ailleurs mis en œuvre, et des guides de sécurité seront diffusés, pour indiquer comment « limiter le risque d’agression » et comment s’équiper pour la sécurité.

Quotipharm.com, le 05/04/2011

Source : lequotidiendupharmacien.fr