Un plan d’action contre l’antibiorésistance

Publié le 25/06/2014

La WAAAR déclare la guerre à l’antibiorésistance. L’Alliance mondiale contre la résistance aux antibiotiques (WAAAR)*, tire en effet le signal d’alarme et propose un plan d’action en dix points. Créée il y a deux ans et demi pour sensibiliser le public à l’urgence et la gravité de l’antibiorésistance, elle s’inquiète : « Sans un effort collectif et rapide, certaines infections vont devenir impossibles à traiter, et certains actes (transplantations, traitements diminuant l’immunité, chirurgie lourde, etc.) vont devenir trop risqués pour être entrepris. D’ores et déjà, certaines infections nosocomiales et de ville sont liées à des bactéries multirésistantes qui entraînent des échecs thérapeutiques. » L’association souligne que l’augmentation très inquiétante du nombre de bactéries résistantes aux antibiotiques et l’absence quasi totale de nouveaux antibiotiques sur le marché est « l’un des problèmes de santé publique les plus graves de notre temps ». Elle rappelle que les bactéries entraînent chaque année « au minimum 25 000 décès en Europe et 23 000 aux États-Unis ». La première des actions proposées par l’Alliance est de faire prendre conscience à tous les acteurs, dont le grand public, des dangers de l’antibiorésistance. La déclaration de la WAAAR et son plan d’action sont consultables sur son site Internet.

* Présidée par le spécialiste des infections nosocomiales et de la résistance aux antibiotiques Jean Carlet, l’Alliance regroupe 700 personnes de 55 pays.

Source : lequotidiendupharmacien.fr