Un pharmacien sur deux livre ses patients à domicile  Abonné

Publié le 18/07/2009

À l’occasion de cette troisième journée nationale de formation, Celtipharm a présenté les résultats de son étude sur le vieillissement et les attentes des pharmaciens d’officine. Menée en avril dernier auprès de 400 titulaires, elle pose d’emblée un premier constat : « Un officinal sur deux livre ses patients à domicile. Une livraison qui est hebdomadaire dans un cas sur deux », précise Jean-François Derre, directeur associé de Celtipharm.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte