Un pharmacien réserviste de la première heure  Abonné

Publié le 08/03/2012
Jean-Yves Kerh

Jean-Yves Kerh
Crédit photo : dr

Jean-Yves Kerhervé a envoyé sa candidature de réserviste le jour de la publication du décret donnant naissance à l’EPRUS. Ancien titulaire d’officine en Bretagne, pharmacien sapeur-pompier volontaire habitué à intervenir en situation d’urgence, il a participé à deux missions. L’an dernier, il a acheminé 25 tonnes de médicaments à Abidjan (Côte d’Ivoire) avec un logisticien et les a répartis entre les différents hôpitaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte