En première ligne pour la dépression bipolaire

Un nouvel antipsychotique atypique  Abonné

Publié le 28/11/2011
Les troubles bipolaires, caractérisés par une alternance d’épisodes dépressifs et maniaques, et la schizophrénie, qui se manifeste par une alternance de périodes d’exacerbation aiguë et de rémission, sont des pathologies fréquentes qui nécessitent une prise en charge précoce, globale et personnalisée. Grâce à son mode d’action particulier, Xeroquel (quétiapine), antipsychotique atypique, apporte une action thérapeutique spécifique en fonction de la dose et selon l’indication.

LE TROUBLE BIPOLAIRE, dont la prévalence en France est estimée à 1 % (400 000 à 500 000 personnes) est une affection récurrente alternant des baisses de l’humeur (dépression) et des phases d’expansion, avec augmentation de l’énergie et des activités (manie ou hypomanie), espacées d’intervalles libres plus ou moins longs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte