Un nouveau médicament dans l’ostéoporose post-ménopausique

Publié le 11/10/2013

Une nouvelle molécule contre l’ostéoporose post ménopausique chez les femmes à risque élevé de fractures vient d’être mise sur le marché. Issu de la double expertise Amgen et GSK, Prolia (denosumab) est la première thérapie ciblée qui inhibe la formation, la fonction et la survie des ostéoclastes responsables de la résorption osseuse. Un programme clinique de grande ampleur a prouvé son efficacité à tous les sites du squelette en termes de réduction du risque fracturaire et d’augmentation de la DMO (densité minérale osseuse). Il s’administre en 2e intention, en relais des bisphosphonates, à raison d’une injection SC tous les 6 mois. Ce schéma simplifié facilite l’observance des patientes.

C.N.

Source : lequotidiendupharmacien.fr