Candidat au suivi des patients

Un nouveau médiateur de  Abonné

Publié le 04/11/2010
Une équipe française, en collaboration avec des chercheurs américains, a identifié un nouveau médiateur de la progression des maladies rénales chroniques,
La lipocaline?2, produite en grande quantité par les reins des malades

La lipocaline?2, produite en grande quantité par les reins des malades
Crédit photo : S Toubon

QUELLE QU’EN soit la cause initiale, la maladie rénale chronique (MRC) humaine est caractérisée par une destruction du parenchyme rénal et une perte de la fonction des néphrons ; ce qui, en fin de compte, aboutit à l’insuffisance rénale terminale (IRT). La MRC constitue un problème mondial : en 2003, aux États-Unis, 102 567 personnes sont entrées en dialyse, soit 341 patients par million d’habitants ; des taux similaires ont été trouvés dans les pays développés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte