La chaîne du médicament en France face aux nouveaux enjeux

Un modèle unique en mutation  Abonné

Publié le 27/09/2010
Augmentation des ventes directes, concurrence accrue, contexte économique difficile, nouvelles stratégies des laboratoires qui veulent entrer en contact direct avec les pharmaciens et les patients… Autant de menaces sur la chaîne du médicament qui ont fait l’objet d’un colloque organisé par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique.
Claude Castells : des missions à redéfinir

Claude Castells : des missions à redéfinir
Crédit photo : dr

PREMIER RENDEZ-VOUS d’envergure mis en place par la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique, le colloque qui s’est tenu mercredi dernier a fait le point sur les problématiques de chacun des maillons de la chaîne du médicament et en particulier sur le modèle de la répartition en France. L’occasion notamment de revenir sur l’initiative de Roche. Le laboratoire a annoncé, début 2010, sa volonté de sélectionner un ou plusieurs grossistes-répartiteurs pour la distribution de ses médicaments en ville.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte