Un marché favorable aux transactions  Abonné

Publié le 20/06/2016

« Après une période de prix exorbitants et un faible nombre de transactions d’officines, le marché semble s’infléchir depuis deux ou trois ans, explique Guillaume Campo. Les prix sont plus raisonnables, car beaucoup de pharmaciens âgés souhaitent vendre (30 % des pharmaciens seront en retraite dans 5 ans) et le nombre de cessions augmente (1 000 en 2015). Dans ce contexte, notre site arrive au bon moment. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte