Médicaments des animaux de compagnie

Un marché à adopter  Abonné

Publié le 09/04/2009
Seulement un pharmacien sur dix s’investit pleinement dans le médicament vétérinaire. Pourtant, un foyer français sur deux possède un animal de compagnie. Une bonne raison de se lancer, à condition de porter un réel intérêt aux bêtes, petites et grandes.
La pharmacie de Vincent Ramon : 60 m2 consacrés à la santé animale

La pharmacie de Vincent Ramon : 60 m2 consacrés à la santé animale
Crédit photo : DR

ALORS QUE LE MARCHÉ vétérinaire pour animaux de compagnie en officine affichait une croissance à deux chiffres en 2007, l’année 2008 est en recul. Avec un chiffre d’affaires de 159 millions d’euros (cumul mobile annuel à février 2009), le marché chute de 6 % en valeur selon les dernières données d’IMS Health. Le nombre d’unités vendues s’élève à 11 millions, soit une baisse de 7,7 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte