HUMEUR

Un lundi à la campagne  Abonné

Publié le 13/02/2014

Je suis rentré lundi d’un long voyage pour constater à l’aéroport que les chauffeurs de taxi étaient en grève et que les bus fonctionnaient mal. Ils ne m’étaient d’ailleurs d’aucun secours car ils allaient tous à Paris, et j’habite la banlieue. Au bout d’une heure, je trouve un taxi arrêté dont le chauffeur semble indifférent à la détresse des passagers. Il accepte pourtant de m’emmener tout en m’annonçant que, pour éviter les bouchons et les incidents, il va faire un détour. Quel détour !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte