La profession se mobilise dans toute la France

Un jour sans pharmacien  Abonné

Publié le 29/09/2014

A l’appel de l’ensemble des représentants de la profession, la très grande majorité des officines de France garderont leur rideau baissé. Une journée sans pharmacien censée montrer au gouvernement les risques de la déréglementation envisagée. Mais qui révèle aussi le sentiment d’exaspération qui traverse aujourd’hui la profession.

Crédit photo : S. TOUBON

« POUR TOUS vos médicaments, un seul lieu : votre pharmacie ». Toutes les officines de l’Hexagone sont invitées à afficher ce slogan dans leur vitrine dès demain, à l’occasion de la journée nationale sans pharmacie. Plus largement, ce 30 septembre sera une journée sans professions libérales, mot d’ordre lancé par l’UNAPL. Car le projet de réforme des professions réglementées n’a pas seulement provoqué la colère des pharmaciens, mais aussi celle des dentistes, des notaires ou encore des huissiers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte