Un hommage aux humanitaires  Abonné

Publié le 12/05/2011

Il est différentes raisons pour partir au bout du monde. Arnaud Delalande – auteur notamment du « Piège de Dante » et des « Fables de sang » – a choisi, dans « le Jardin des larmes », de rendre hommage aux humanitaires. Et cela à travers deux destins. Celui d’une jeune sage-femme qui est envoyée au Rwanda au moment du génocide, qui est prise en otage et devient un enjeu pour les troupes de l’ONU. Et, dix ans plus tard, celui d’un homme qui doit gérer l’urgence après le tsunami qui déferle sur l’Asie du Sud-Est.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte