Régime hyperlipidique

Un gène contrôle la prise de poids  Abonné

Publié le 05/03/2009

Si l’on s’en réfère à des travaux menés chez la souris, un gène pourrait gouverner la prise de poids liée à une alimentation riche en graisses. Ce qu’a montré une équipe américaine de l’Ohio (Kamal Mehta et coll.) en comparant des rongeurs normaux à d’autres génétiquement modifiés pour ne pas exprimer le gène PCK bêta (protéine kinase C). Les premières soumises à un régime hyperlipidique ont rapidement grossi et produit des niveaux élevés de PCK bêta (par rapport à des témoins) dans les adipocytes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte