Les services du Premier ministre planchent sur des pistes d’économies

Un futur plan médicament à l’étude  Abonné

Par
Publié le 10/03/2014
À l’heure où les pouvoirs publics cherchent à faire des économies, le commissariat général à la stratégie et à la prospective a publié mercredi dernier une note d’analyse en deux volets sur le médicament. Dans une réflexion axée sur une amélioration de son usage et sur un système de fixation des prix moins complexe, ce service, qui dépend du Premier ministre, énonce un grand nombre de recommandations impliquant directement le pharmacien.

LE CONSTAT n’est pas nouveau : des dépenses de médicaments encore élevées en France et un gaspillage constant. Pour le commissariat général à la stratégie et à la prospective (le CGSP apporte son concours au gouvernement dans la détermination des grandes orientations de l’avenir de la nation), le problème vient en partie d’un usage peu pertinent du médicament par les médecins prescripteurs, les pharmaciens dispensateurs et les patients consommateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte