Un essai de critique médicale historique  Abonné

Publié le 17/09/2013

Dans la lignée d’Augustin Cabanès, à la Belle Epoque, et de quelques autres cliniciens ensuite, le Dr Jacques Deblauwe, qui exerce la médecine à Lille, s’est penché sur la maladie et la mort d’une trentaine de grands personnages et bouleverse les idées reçues. En relisant les textes anciens, en étudiant les conclusions nouvelles livrées par d’autres confrères mais aussi en s’appuyant sur les derniers perfectionnements de la science médicale, il remet en cause, dans « De quoi sont-ils vraiment morts ? », les diagnostics établis par les médecins d’alors.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte