Un diplôme d’herboriste ne se justifie pas, selon l’Académie de pharmacie

Publié le 22/05/2012

La proposition de loi « visant à créer un diplôme et organiser la profession d’herboriste », déposée en juillet 2011 par le Sénat, n’enchante guère l’Académie de Pharmacie. Pour l’instance « la création de cette nouvelle profession de santé n’est ni justifiée, ni souhaitable ». Elle réfute carrément la « légitimité de cette nouvelle profession » et rappelle que la filière pharmaceutique répond actuellement aux exigences de sécurité sanitaire en ce qui concerne les plantes médicinales. L’Académie propose toutefois de mieux identifier les besoins en la matière, d’améliorer la formation des professionnels de santé concernés et de reconsidérer, en particulier, le décret du 28 août 2008 libéralisant 148 plantes sans préciser clairement leur usage alimentaire ou de phytothérapie.

Quotipharm.com, le 22/05/2012

Source : lequotidiendupharmacien.fr