À deux semaines des régionales

Un débat de piètre qualité  Abonné

Publié le 21/03/2010
On ne compte plus les polémiques soulevées par la campagne des élections régionales et on aurait oblitéré la dernière en date si elle n’était significative du climat politique : un scrutin qui intéresse peu les Français ne déclenche que des passions périphériques et délétères ; dans ces conditions, que se passera-t-il en 2012 ?

FAUT-IL PLAINDRE Ali Soumaré ? Tête de liste socialiste dans le Val d’Oise, il a été attaqué, pour son passé de délinquant, par le maire de Franconville, Francis Delattre. Sur les faits qui sont reprochés à M. Soumaré, un au moins a été commis par un homonyme, ce qui a permis à la gauche de déverser sur la droite d’innombrables épithètes. Soutenu par son camp, M. Delattre a tout de même reconnu qu’il avait attribué à tort à M. Soumaré un délit dont il n’était pas coupable et il lui a présenté ses excuses. Malheureusement pour la droite, il avait ouvert la boîte de Pandore.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte