L’affaire des Roms

Un conflit franco-européen  Abonné

Publié le 20/09/2010
En déclenchant un sérieux désaccord entre la France et ses partenaires européens, l’affaire des Roms commence à handicaper la diplomatie française. Et uniquement parce que la politique d’évacuation des Roms sans titre de séjour a été bâclée, au mépris des précautions juridiques que le gouvernement n’a pas su prendre. À Bruxelles, une fois de plus, Nicolas Sarkozy a voulu passer en force. La méthode s’est retournée contre lui.

Crédit photo : AFP

IL N’EST JAMAIS BON que le chef de l’État soit remonté contre une personne ou un pays. Invariablement, son indignation, sincère ou feinte, lui vaut de nouveaux déboires. La Commissaire (luxembourgeoise) à la Justice, Viviane Reding, a commis la faute de comparer l’évacuation des Roms à ce qui se pratiquait pendant la Seconde guerre mondiale ? Elle allait en prendre pour son grade.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte