Mauvais chiffres en septembre

Un chômage irréductible  Abonné

Publié le 28/10/2013
Le nombre de chômeurs (catégorie A) a augmenté de 60 000 en septembre pour atteindre 2 690 000. Cette hausse, anormalement vive, est due à une erreur de transmission sur les déclarations des sans-emplois en août, leurs SMS mensuels n’étant pas parvenus à temps à Pôle emploi. On avait donc enregistré une diminution factice de 50 000 chômeurs. Le gouvernement estime que, sur les deux mois d’août et septembre, la hausse est de 10 000, soit 5 000 par mois, ce qui correspondrait, selon lui, à une décélération.
MICHEL SAPIN -  PREMIER CONSEIL DES MINISTES DU GOUVERNEMENT DE JEAN-MARC AYRAULT A L'ELYSEE SOUS...

MICHEL SAPIN - PREMIER CONSEIL DES MINISTES DU GOUVERNEMENT DE JEAN-MARC AYRAULT A L'ELYSEE SOUS...

ON LAISSERA au pouvoir ses habiles calculs, même s’ils contiennent un fond de vérité. Le fait est que François Hollande n’a plus que deux mois pour tenir son pari d’une « inversion de la courbe du chômage » avant la fin de l’année. Mais que le président de la République soit défait ou triomphe n’intéresse personne. Il a déjà eu l’occasion de dire que la crise était derrière nous. Elle dure depuis cinq ans, elle se poursuit, elle s’aggrave et les Français n’ont aucun espoir sérieux pour l’avenir proche.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte