Un champ de bataille  Abonné

Publié le 17/02/2011

Les huit nouvelles réunies par Frédérique Clémençon sous le titre « les Petits » sont une illustration sans concession de la barbarie familiale, de la guerre plus ou moins déclarée, le plus souvent masquée, que se livrent les adultes et les enfants. Pour l’auteur – à qui l’on doit déjà trois romans – tout est une question de pouvoir, de territoire à conquérir, de bataille pour accroître son ascendant ou au contraire pour préserver son intégrité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte