Le monde aujourd'hui

Un Brexit sans accord est possible  Abonné

Par
Publié le 10/09/2018
Les négociations entre le gouvernement britannique et la commission européenne doivent se terminer au plus tard le 31 mars 2019 et il est peu probable que les Européens consentent à différer cette date. Londres doit obtenir un accord en bonne et due forme pour bénéficier d'une période de transition qui courrait jusqu'au 31 décembre 2020. On n'en prend pas le chemin.
Un Brexit sans accord est possible

Un Brexit sans accord est possible
Crédit photo : AFP

Ce qui est surprenant, c'est que le temps et les efforts fournis par le Royaume-Uni et la commission européenne, embarqués dans d'énormes dossiers techniques qu'il a fallu éplucher point par point, n'ont pas pu, à ce jour, progresser sur les principes fondamentaux de l'accord, c'est-à-dire sur l'aspect politique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte