Un antidote aux NACO en phase 3

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 08/10/2014

La société américaine Portola annonce que l’antidote aux nouveaux anticoagulants oraux, actuellement en phase 3 d’essais cliniques, a atteint les critères primaires et secondaires d’efficacité avec « une haute significativité statistique », une bonne tolérance et sans effet secondaire majeur. Il s’agit de l’andexanet alpha, un antidote anti-Xa développé par Portola, avec la participation de Bayer et de Janssen. La phase d’études se poursuit pour tester l’intérêt d’une perfusion d’antidote après un premier bolus. Testé jusqu’alors sur l’apixaban (Eliquis de Bristol-Myers Squibb), le rivaroxaban (Xarelto de Bayer/Janssen) et le betrixaban (en développement, par Portola/Merck & Co), l’andexanet alpha sera prochainement évalué sur l’edoxaban (Lixiana de Daiichi-Sankyo) et l’énoxaparine (Lovenox de Sanofi). Face aux bons résultats obtenus à toutes les phases des essais cliniques, la société Portola envisage de faire « une demande d’approbation accélérée » à l’agence américaine du médicament (FDA) fin 2015. À noter que du côté du dabigatran (Pradaxa de Boehringer Ingelheim), qui n’est pas un anti-XA mais un inhibiteur direct de la thrombine, un antidote prometteur, l’idarucizumab, est aussi en bonne voie.


Source : lequotidiendupharmacien.fr