Un anneau vaginal contraceptif qui protège du VIH

Publié le 07/03/2014

Des essais cliniques doivent bientôt débuter pour évaluer un anneau vaginal contraceptif qui pourrait aussi fournir une protection contre le VIH, selon un article publié dans la revue « Plos One ». Le dispositif associe au lévonorgestrel, un antirétroviral (le ténofovir) dont la dose nécessaire serait moins importante car administrée à proximité immédiate du point de transmission. In vitro, l’anneau relargue en moyenne 7,5 mg de ténofovir et 21 microgrammes de lévonorgestrel par jour pendant 90 jours. Si le niveau de protection contre le VIH s’avère élevé, l’anneau pourrait notamment être d’une grande aide à la prévention du sida dans les pays en voie de développement.


Source : lequotidiendupharmacien.fr