Le monde aujourd'hui

Un affrontement décisif  Abonné

Par
Publié le 25/09/2017
C'est en cette fin du mois de septembre que se joue le redressement de la France. La colère des salariés et retraités ne saurait être négligée par le pouvoir. Elle risque de s'amplifier encore à la faveur d'une répétition de grèves et manifestations susceptibles de paralyser le pays, comme en 1995. Le pire est-il sûr ? D'une part, un recul du gouvernement mettrait un terme à ses ambitions affichées ; d'autre part, le paroxysme du mécontentement ne parvient pas à coaliser les opposants.
Un affrontement décisif

Un affrontement décisif
Crédit photo : PATRICK KOVARIK/AFP

Il faut toujours distinguer entre la posture et la crise qui l'a engendrée. D'un côté, Jean-Luc Mélenchon et ses insoumis ferraillent sans arrêt au nom d'institutions qu'ils jugent illégitimes et qui, comme des moules déformés, auraient produit la victoire encore moins légitime d'Emmanuel Macron ; de l'autre, des syndicats qui ont réagi chacun au nom de ses propres idées au nouveau code du travail, mais ne peuvent pas se mettre d'accord sur une ligne unitaire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte