L’Ordre crée un groupe de travail avec les groupements

Trouver une solution pour mieux communiquer  Abonné

Publié le 22/03/2010
L’Ordre des pharmaciens a chargé les groupements de réfléchir à une possible évolution de la communication des officines vers le grand public. Cela va concerner les nouveaux services offerts en pharmacie dans le cadre de la loi HPST. Car les nouvelles règles doivent pouvoir s’appliquer à toutes les officines, groupées ou non.

LES OFFICINES doivent pouvoir communiquer plus librement, estiment depuis longtemps de nombreux groupements. L’Ordre des pharmaciens ne s’oppose plus formellement à cette évolution, mais veut lui donner un cadre. Faisant suite à une première réunion, à l’automne, une nouvelle rencontre s’est tenue sur ce sujet mercredi dernier, dans les locaux de l’Ordre. Objectif : constituer un groupe de travail chargé de réfléchir aux possibles évolutions dans la communication des officinaux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte