Installation

Trouver le bon financement  Abonné

Publié le 26/03/2012
Le « risque » présenté par les pharmacies étant désormais identique à celui de tout autre commerce ou PME, les établissements de crédit sont devenus très rigoureux au moment d’apporter leur concours au financement d’une officine. Il est encore possible de trouver des financements, mais à condition de soumettre à la banque un dossier solide et très argumenté. Nos conseils pour convaincre le banquier et pouvoir s’installer au comptoir…
Les banques sont devenues très prudentes et plus exigeantes

Les banques sont devenues très prudentes et plus exigeantes
Crédit photo : AFP

Il Y A QUELQUES ANNÉES seulement, lorsqu’un pharmacien souhaitait obtenir un financement bancaire pour l’acquisition de son officine, il devait certes en négocier les conditions, mais il était très souvent assuré d’une réponse positive. Cette époque est révolue : les établissements de crédit et les banques sont devenus aujourd’hui très prudents lorsqu’elles sont sollicitées pour un financement. Le critère principal de leur décision : le prix. Pour que le financement soit accepté, l’officine doit être achetée à un prix raisonnable, qui corresponde à sa rentabilité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte