Évolupharm propose d’élargir le périmètre de la substitution

Trois milliards d’économies, c’est possible!  Abonné

Publié le 21/10/2013
À l’annonce du PLFSS 2014, le groupement Évolupharm affiche son ras-le-bol. Son calcul est vite fait : sur 2,4 milliards d’économies prévues, 940 millions viendront de l’officine. Évolupharm propose plutôt d’élargir le périmètre de la substitution à 75 %, ce qui rapporterait 3 milliards d’euros d’économies.

« L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE est une industrie florissante avec une belle rentabilité, mais la France aime casser ce qui fonctionne, commence Pascal Geffray, président d’Évolupharm.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte