À Bagnères-de-Luchon, en Haute-Garonne

Trente km pour trouver une pharmacie de garde  Abonné

Publié le 21/10/2010
Une modification du système de garde oblige les habitants de cette commune isolée en zone de montagne à parcourir de longues distances pour trouver des médicaments un week-end sur deux environ. Un compromis entre pharmaciens, syndicat et l’Agence régionale de Santé pourrait toutefois aboutir.
La population passe de 3 000 à 30 000 habitants lors de la saison des cures thermales

La population passe de 3 000 à 30 000 habitants lors de la saison des cures thermales
Crédit photo : dr

À BAGNÈRES-DE-LUCHON, il n’y a pas que l’altitude qui donne le vertige, certains chiffres aussi. Dans cette commune de Haute-Garonne, il faut parfois parcourir jusqu’à 30, voire 50 km pour les villages environnants, afin de trouver une pharmacie de garde. Une situation relativement nouvelle puisqu’elle est s’est imposée à la population et aux autorités municipales en avril dernier. Trois des quatre pharmacies de la commune ont décidé de réintégrer le système de garde organisé par le syndicat des pharmaciens conformément au découpage qui existe en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte