Les décisions du président

Travaux d’Hercule  Abonné

Publié le 20/01/2014
Le 14 janvier, le président de la République a annoncé des réformes d’une ampleur extraordinaire. Ses propos ont été bien accueillis, en moyenne, par la population, mais ils doivent être suivis d’effets. L’application de ses idées, qui ne sont pas nouvelles, est très ardue. Maintenant que le tournant est pris, il est à craindre que certaines difficultés seront insurmontables.

Personne ne sait vraiment comment on va économiser 15 milliards de dépense publique en 2014 et encore 50 milliards pendant le reste du quinquennat. Personne ne sait comment il sera possible d’équilibrer l’assurance chômage, sinon en pénalisant ceux qui souffrent le plus du manque d’activité. Le gouvernement est-il en mesure d’imposer aux syndicats une diminution du montant et de la durée des indemnités alors que les chômeurs mettent parfois un à trois ans pour retrouver du travail, s’ils en retrouvent ? La piste chômage nous semble impraticable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte