encadré 2

Traitements du phénomène de Raynaud  Abonné

Publié le 19/04/2018

Protection contre le froid

Protection contre les traumatismes locaux

Contre-indications des bêta-bloquants et dérivés de l’ergot de seigle

Traitements médicamenteux :

- Inhibiteurs calciques (Nifédipine, Diltiazem, Nicardipine) inhibiteurs

- Trinitrine percutanée

- Prazosine

- Perfusion d’iloprost (Ilomédine)

Sympathectomie thoracique supérieure

Sympathectomie endoscopique transthoracique

Seuls l’Adalate 10 mg et le Minipress ont l’indication « traitement symptomatique du phénomène de Raynaud ».

Perfusion de nitroprusside

Perfusion de lidocaïne


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3429